« Interopérabilité : Apple pourrait avoir tout à y gagner | Accueil | Concerts à emporter »

05/04/2006

Peer-to-peer : qu’on arrête de nous raconter des sornettes !

La British Phonographic Industry (BPI), qui est l’équivalent britannique du SNEP (notre Syndicat national des éditeurs phonographiques), vient de rendre publique une étude réalisée pour son compte par l’institut TNS, qui évalue les pertes de ses membres liées aux échanges peer-to-peer à 1,1 milliard de livres sur trois ans. Un résultat qui paraît assez paradoxal, sur un des rares marchés à n’avoir pas vraiment connu de crise du disque. En réalité, il ne fait que souligner les nombreuses incohérences dans la manière dont les industriels de la musique appréhendent le phénomène peer-to-peer.

Lire la suite de "Peer-to-peer : qu’on arrête de nous raconter des sornettes !"

avril 5, 2006 in Industrie, Peer-to-peer | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451dcf169e200d8355f4c0969e2

Listed below are links to weblogs that reference Peer-to-peer : qu’on arrête de nous raconter des sornettes !:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.