« Petit journal de plage anglophone | Accueil | Google Print... Mp3.com de l'édition »

15/08/2005

Retour de vacances

Retour de 15 jours de vacances, après trois années d'abstinence forcée, dans un petit appart à 50 mètres de la plage dans lequel on a dormi jusqu'à douze... baignades, farniente sur le sable fin et bronzage optimal de circonstance, courses folles en catamaran sur l'étang du Barcarès et virées en VTT dans les pinèdes environnantes – ces dernières agrémentées de quelques montées d'adrénaline sur la falaise de Leucate (photo ci-contre), où le moindre coup de pédale de travers vous destine à une chute sur les rochers 30 mètres en contrebas...

Ajoutez à cela moultes visites d'amis et parents proches - mes trois enfants réunis, frère et soeur, belle-fille, beaux-frères et belles soeurs, cousins, nièce et neveux, avec quelques bonnes surprises et d'émouvantes retrouvailles...

Arrosez le tout de quelques packs de bières et apéritifs muscadés ou anisés, en préambule à des grillades festives à répétition (au sarment de vigne, luxe ultime !), accompagnées de melons (je n'ai pas mon pareil pour leur sentir le cul et savoir s'il sont bons) et des légumes et fruits goûteux cueillis dans le potager roussillonais de mon père (autre luxe ultime, et moyen priviligié d'initier ma descendance au vrai goût de la tomate, de l'abricot et de la pêche, qui n'en ont plus aucun au supermarché)...

Courronnez le séjour par un dîner en amoureux dans une hacienda en bord de mer, pour fêter nos 17 ans de vie commune - suivi d'une ballade et de pauses langoureuses sur la plage, avec la Grande Ourse en point de mire et quelques passages d'étoiles filantes, occasionnant autant de voeux de bonheur qui n'engageaient que nous – et vous comprendrez que j'en ai bien profité.

D'autant qu'une Tramontane persistante de force 3 à 7 a fait plus que m'aérer l'esprit – comme tout catalan qui se respecte, j'aime les bourrasques chaudes de ce vent sec surgi des Corbières qui fait déserter les plages aux touristes et provoque des bouchons en direction de l'Espagne, des hypermarchés et de l'arrière-pays (mais je connais ce coin de littoral comme ma poche et la plupart des criques ensablées à l'abri de son souffle rageur, qui ne parvient à y lever qu'une brise légère).

Après avoir profité sans retenue de ce cocktail balnéaire pendant deux semaines - sans Internet, sans télévision, sans journaux, sans radio, sans téléphone (mon portable n'a sonné que deux fois, une dizaine de personnes à peine connaissent mon numéro par coeur, dont je ne fais même pas partie), sans écrire une seule ligne, pas même une carte postale, et pour finir sans musique (il faut bien que mes oreilles se reposent aussi) -, je suis fin prêt pour la rentrée !

Pour ceux qui le souhaitent, rendez-vous sur ce blog dès demain ou après-demain : un article lu hier sur Google et sa Babel numérique dans le Journal du Dimanche m'a suggéré un parallèle intéressant avec des événements survenus il y a très longtemps... situons-les au premier âge de la musique en ligne. Ce sera l'objet de ma première note de rentrée.

août 15, 2005 in Hors sujet | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451dcf169e200d83452cc5153ef

Listed below are links to weblogs that reference Retour de vacances:

Commentaires

Salut Philippe,

Et bien, bon retour dans la triste réalité du monde du travail...
J'attends ton coup de fil !!!! ;-)
A bientôt !

Rédigé par : Nodlle | 17 août 2005 01:13:29

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.