« DRM open-source et mobi(pod)casting dans l'actu du jour | Accueil | TVA luxembourgeoise : rendons justice à Apple »

24/08/2005

P2P : quand le modèle de Playlouder séduit Sony BMG

Les majors du disque ne sont finalement pas si réfractaires qu’on pourrait s’y attendre à un modèle de distribution peer-to-peer “sans DRM, ni licence légale”, dont je me faisais l’avocat il y a quelques semaines sur ce blog. C’est ce que démontre l’accord conclu en début de semaine entre Sony BMG et Playlouder, une start-up britannique qui se définit comme un MSP (Music Service Provider). Pour faire simple, Playlouder est à la fois un fournisseur d’accès et un réseau P2P légal dont les abonnés pourront s’échanger librement et gratuitement des oeuvres inscrites au catalogue de gros labels indés européens comme Beggars ou PIAS, ou de majors comme Sony BMG).

Lire la suite de "P2P : quand le modèle de Playlouder séduit Sony BMG"

août 24, 2005 in DRM, Industrie, Peer-to-peer | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451dcf169e200d83453e79853ef

Listed below are links to weblogs that reference P2P : quand le modèle de Playlouder séduit Sony BMG:

Commentaires

Merci Philippe d'avoir répondu à mon mail par un article public (ce qui est mille fois plus intéressant). Il sera en effet intéressant de voir ce que Playlouder sortira fin septembre. En attendant, et c'est ce qui m'importe le plus, cette annonce aura peut être permis à d'autre concurrents d'envisager un modèle économique sérieux basé sur la technologie P2P. Je crois que ce type de modèle sera le mieux placé pour proposer une alternative aux plateformes "illégales" actuelles. A suivre...

Rédigé par : Jean-François | 25 août 2005 11:08:03

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.