« Midem 2005 : le retour... | Accueil | P2P : premier cas de justice pour l’exemple en France »

01/02/2005

Quand les chiffres du SNEP se mettent à parler tout seuls

Vous l’avez peut-être déjà lu dans la presse la semaine dernière, le marché du disque français a baissé de 14,3 % en valeur l’an dernier et de 10,2 % en volume. Mais si l’industrie a connu une très forte dégradation de son chiffre d’affaires au premier semestre 2004 (-22 %), la tendance baissière s’est ralentie sur les six derniers mois de l’année (-7,3 %). Une inflexion déjà perceptible au 3ième trimestre, au cours duquel la baisse des ventes de gros (livraisons aux détaillants) n’a été “que” de 12 %. Elle n’était plus que de 5 % au 4ième trimestre. Ce que j’ai moins vu relaté, c’est que les ventes de musique ont progressé sur les deux derniers mois de l’année, enregistrant une hausse de 6 % en novembre par rapport à 2003, et de 9 % en décembre. De là à parler de reprise, c’est un peu prématuré, estime le SNEP (Syndicat national des éditeurs de phonogrammes) [...]

Lire la suite de "Quand les chiffres du SNEP se mettentà parler tout seuls"

février 1, 2005 in Industrie, Médias | Permalink

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83451dcf169e200d83542b60369e2

Listed below are links to weblogs that reference Quand les chiffres du SNEP se mettent à parler tout seuls:

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.