« Universal Music Group dégage un résultat d'exploitation positif sur les neuf premiers mois de l'année | Accueil | Radio en ligne : Bluebeat cible les amateurs de son haute fidélité »

19/11/2004

Creative Commons : quand Wired donne l'exemple (16 titres à télécharger)

La décision de la justice américaine de considérer les réseaux peer-to-peer Grokster et Morpheus comme légaux, du fait des usages licites auxquels ils peuvent donner lieu, est des plus salutaires. Reste à espérer que la Cour suprême des Etats-Unis, saisie par l'industrie du disque et du cinéma, se refuse à casser ce jugement déjà confirmé en appel, dans la même logique qui l'avait amenée à autoriser la commercialisation des premiers magnétoscopes Betamax de Sony en 1984. Nonobstant les nouveaux modèles économiques susceptibles de se développer sur les réseaux P2P - voir les rapprochements entre Sony BMG et Grokster ou Universal Music et Snocap, ainsi que le modèle de distribution C2C de Weedshare -, c'est l'émergence d'une nouvelle philosophie du copyright qui doit être préservée, incarnée par les Creative Commons : un modèle de licence à la fois gage de diversité et de libre accès à la culture, qui s'applique aux 16 titres du CD distribué aux Etats-Unis avec le dernier numéro du magazine Wired, lesquels peuvent être téléchargés gratuitement sur Internet, ce que je vous invite à faire sans tarder (The WIRED CD: Rip. Sample. Mash. Share)

Lire également l'article de Wired sur le sujet : Sample the Future

novembre 19, 2004 in Digital Music, Industrie, Peer-to-peer, Rock Altitude | Permalink

Commentaires

Plus de Weedshare et Wired.com:
nouveau:

https://www.wired.com/news/digiwood/0,1412,65774,00.html

Rédigé par : Lilian Philips | 22 nov 2004 15:35:53

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.